le Canal du Midi

 Un article de Nicole Piron, extrait du BRYC Magazine 197 

C’est quand la neige se pose discrètement sur les toits gris de la ville qu’il est doux de fermer les yeux pour se souvenir des beaux moments passés en bateau au soleil…

Et voilà que je souris en me rappelant notre escapade entre filles sur le Canal du Midi en juin 2019…

Quatre amies, d’âge moyen très respectable, dont 3 sur 4 n’ont jamais fait de bateau…  Mais quel enthousiasme dans l’inconscience ! 

Plusieurs réunions -festives-  seront nécessaires pour préparer l’escapade, et surtout « tomber d’accord » ! Quand partir ?  Quelle société de location choisir parmi les dizaines,  quel modèle de bateau conviendra, quel équipement, à quel prix ? 

Carcassonne_Homps Bruxelles Royal Yacht Club - Souvenir de beaux jours… Tout compte fait, ce que nous voulons c’est naviguer, une grande terrasse bien haute pour profiter du paysage et prendre l’apéro en bronzant gentiment au soleil… et assez d’espace pour déballer nos tenues estivales et nous reposer de nos aventures… Le modèle « Continentale » de Le Boat (6 couchages pour nous 4), s’il n’est pas le plus récent, rencontre tous nos souhaits. Equipé d’un vélo, nous serons parées !

Reste à choisir l’itinéraire, ce qui n’est pas une mince affaire: comme ce canal est long ! 

241 kms de Toulouse à la Mer Méditerranée ! Il traverse les lieux chargés d’histoire du Languedoc et du Roussillon, les vignobles en coteaux (Corbières, Minervois, St Chinian). Le précieux patrimoine gastronomique, culturel et historique se dévoile au détour des rivières (l’Hérault, l’Aude, le Libron). Entre Béziers, Capestang et Castelnaudary, le Pays Cathare révèle des citadelles imposantes, héritage historique du pays de l’Aude…

Le nom de « Carcassonne » nous attire comme un aimant.  Formidable cité médiévale, nichée entre Corbières, Plaine du Lauragais et vallée de l’Aude.  C’est là que nous irons !

Et au début du mois de juin nous arrivons à l’embarquement à Trèbes… A peine à bord, un responsable de la base nous mène sur l’eau pour nous montrer… en une heure… les différentes manœuvres et répondre à nos nombreuses questions. Comme je suis heureuse d’avoir suivi les cours au BRYC et passé le permis en Belgique (qui n’est pas obligatoire pour louer un bateau sur le Canal du Midi). Avoir navigué avec Pierre sur Toller me rassure un peu au début de cette aventure…

Le premier soir est décisif. Il nous faut changer l’amarrage du bateau pour nous relier à une prise de courant. Le soir tombe, bonne brise latérale et une «savonnette » avec belle prise au vent, un emplacement à rejoindre en oblique, par l’arrière, avec 5 cm de chaque côté, et, sur le quai d’en face, une dizaine de terrasses bourrées de monde qui se réjouit à l’idée du spectacle… Ce n’est pas gagné !

Demi-tour après un essai raté, je sens le doute gagner mes compagnes… Retour face au vent, je pense très fort à Pierre, je dépasse l’emplacement, tourne la barre à fond et laisse la brise nous pousser lentement dans l’emplacement… en douceur jusqu’au quai. Les spectateurs d’en face se lèvent et applaudissent. Mon cœur se gonfle de… soulagement. Et surtout,  l’équipage est rassuré, il commence à croire qu’il pourra faire confiance à son capitaine. Suit alors une indispensable initiation au matelotage : nœuds, amarrage, utilisation de la gaffe, etc. Nous sommes parées pour le départ et avons bien mérité notre première nuit de repos à bord. Demain, départ en direction de Carcassonne.

Les écluses du canal du Midi ont presque toutes des sas ovales et les deux premières,  de Villedubert et de l'Évêque, seront notre mise en bouche avant Fresquel, que nous appréhendons un peu. Fresquel est à chambre double précédée d’une écluse simple séparée par un petit bassin. Autant dire une écluse triple… Impressionnant, mais nous franchissons l’obstacle sans problème, notre équipage inexpérimenté s’est bien préparé.

Au total, dans notre périple Trèbes-Carcassonne-Homps-Trèbes nous sasserons 42 fois en 6 jours, c’est dire si nos rôles respectifs auront l’occasion de s’affirmer.

Marie-Lou, bosco respectée de toutes, coordonne les manœuvres. Daphné se révèle dans le rôle de navigateur (lecture de cartes, mais aussi activités culturelles) et tient l’arrière du bateau en respect pendant les manœuvres. Michèle règne à l’avant ;  la cascade entre les portes de l’écluse mal jointes quand nous sommes montants sera à l’avenir toujours pour elle, et c’est à elle que nous devrons nos meilleurs repas !

BRYC-197 Bruxelles Royal Yacht Club - Souvenir de beaux jours… Découvertes, aventures et rencontres se sont égrenées au fil de l’eau, sous un ciel lumineux..

- Carcassonne, but de notre aventure… Petit train dans la ville, flânerie dans la vieille ville fortifiée et ses double remparts,

- La Redorte, son bouquiniste et sa superbe boulangerie,

- L’Aiguille, les statues de métal réalisées par l’éclusier,

- les chants d’oiseaux au petit matin… rencontre de la huppe fasciée, du milan royal, du busard Saint-Martin, du loriot, du hibou petit duc, du rossignol,…

- Marseillette, naufrage en direct avec VNF (Voies Navigables de France) et pompiers,

- ciel noir d’encre et gros grain à Homs,

- modestes villages et partout champs, vignes, bocages, ruisseaux, rivières, ponts, tunnels, ponts-canal,…

C’est bien connu , les écluses sont l’endroit privilégié des rencontres… une éclusière philosophe, un éclusier romantique… Et quatre nanas seules à bord suscitent des réactions enthousiastes : les messieurs sifflent, complimentent, aident à l’amarrage… et les dames encouragent « allez les filles ! bravo ! »…

Et je souris au souvenir de quatre amies qui ont embarqué sur un bateau, intimidées et un peu pâlottes, et l’ont ramené sain et sauf une semaine plus tard, bronzées, confiantes et fières !

Nicole Piron  aller plus loin : http://www.canalmidi.com/louer.html

pour le BRYC Magazine 197  parcourir tous les BRY MAGazines

facebook Bruxelles Royal Yacht Club - Souvenir de beaux jours… twitter Bruxelles Royal Yacht Club - Souvenir de beaux jours… linkedin Bruxelles Royal Yacht Club - Souvenir de beaux jours…